Les plateformes collaboratives au service de l’individualisation - « Regards croisés » - Expérience n°2

, par Chantal Boitel

Qui ?

Chantal Boitel, professeur en économie gestion option comptabilité

Où ?

Au lycée Paul Émile Victor d’Osny, de l’académie de Versailles

Quel public ?

  • Elèves de terminale CFE cours de comptabilité finance d’entreprise
  • Elèves de terminale mercatique cours de management
  • Elèves de première STG cours d’économie et droit

Quels outils ?

Présentation de l’outil :

L’environnement collaboratif de travail utilisé est la plateforme Claroline qui a été installée au départ sur un ancien serveur dédié et maintenant hébergée sur un espace au CRDP.

Raisons du choix :

Mise en place un environnement collaboratif de travail [1] « Classe en ligne » depuis 4 ans pour répondre à l’origine aux besoins des professeurs de langue et des professeurs d’économie gestion qui souhaitaient utiliser un espace commun de travail, et également pour aider les élèves handicapés dans leur scolarité. Les élèves du lycée, disposent d’un compte dans l’environnement collaboratif de travail.

Figure 1 Page d’accueil de classe en ligne

En savoir plus :

Cette plateforme CLAROLINE est développée par l’université de Louvain.

Avantages / inconvénients :

C’est une plate-forme Open Source de formation à distance et de travail collaboratif. Elle permet aux formateurs de créer des espaces de cours en ligne et de gérer des activités de formation sur Internet. Cette solution a été choisie en fonction de sa gratuité et surtout également sa facilité d’installation et de prise en main par tous les acteurs. Pour installer la plateforme nécessité d’avoir un site web chez un hébergeur ou bien un serveur supportant PHP et MySQL.

Le contexte

Constat : Je cherchais une solution qui permette de regrouper les informations et qui permette de prolonger le cours. Le lycée accueille des élèves handicapés et la notion d’heure de cours n’a pas la même valeur… et finalement ce dispositif est disponible pour tous.
Parfois, des élèves n’interviennent pas en cours par peur de gêner les autres, par timidité, pour ne pas allonger la séquence avec des questions en marge de ce qui est dit.
Les élèves de terminale CFE ont dans la préparation au baccalauréat une étude documentaire à produire et cela nécessite un suivi personnalisé.

Portée du projet :

L’expérimentation en est à sa quatrième année et arrive à maturation, les outils sont principalement utilisés sont la mise à dispositions de fichiers, les exercices en ligne, la remise des travaux, la fonction mél.

Objectifs :

  • Pour le cours :
    Mettre à disposition des élèves le plan du cours, les supports, des exercices supplémentaires, des tutoriels animés pour l’utilisation des logiciels. C’est un espace où les informations sont classées et accessibles 24h/24 et 7 jours/7.
  • Pour la vie scolaire :
    mettre à disposition des élèves toutes les informations sur leur formation pour qu’ils puissent s’y référer à tout instant, et pour les informer de l’évolution de l’année (dates des DST, liens APB dates conseils de classe etc).
  • Pour la formation :
    apprendre aux élèves l’usage des outils collaboratifs pour leurs travaux personnels.

L’expérience

J’utilise la plateforme pour toutes mes classes de STG :

En terminale CFE :

Je l’utilise pour mettre des ressources de Comptabilité et finance d’entreprise à disposition de mes élèves. En ma qualité de professeur, j’ai attribué les droits nécessaires à chacun pour accéder aux ressources du cours.

Pour chaque cours, j’ai choisi les outils (documents/liens, exercices, travaux, forum, wiki etc.…) que je souhaitais mettre à la disposition des élèves.

Figure2 Exemple de cours [2] : en grisés les outils non disponibles

Les élèves peuvent consulter la description, les objectifs et les supports de la ressource, des diaporamas, des liens complémentaires, des corrections des contrôles… Des exercices, sous forme de QCM sont proposés aux élèves, afin de leur permettre de s’auto-évaluer.

L’application permet de créer un parcours pédagogique, qui incite l’élève à suivre la progression de formation définie. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour ordonner l’accès aux ressources, en s’assurant que les pré-requis ont bien été étudiés (ex : L’analyse du bilan fonctionnel ne pourra être abordée qu’une fois le cours sur le bilan fonctionnel étudié), même si l’accès à une ressource ne signifie pas obligatoirement que l’élève l’ait assimilée.

L’outil Travaux permet aux élèves de poster des fichiers lorsque le professeur leur a demandé de les lui envoyer, une fois le travail terminé. Cet outil peut être utilisé de différentes manières, selon la façon dont le responsable de cours l’a configuré. Plusieurs sessions de travaux peuvent exister simultanément, avec des objectifs et des contraintes différents pour chacune. Un travail peut être un fichier, un texte… ou un texte accompagné d’un fichier. Un travail peut également être posté à titre individuel ou à un groupe d’utilisateurs. Le professeur peut poster une correction individuelle pour chaque travail soumis par un utilisateur.

L’environnement collaboratif de travail est utilisé de manière intensive pour la conduite de l’étude et du projet pour l’épreuve pratique de CFE. Pour l’étude les élèves sont été invités à poster leurs conclusions rédigées et la fiche de compte rendu afin qu’elles soient corrigées en ligne. Les élèves utilisent un traitement de texte. Les corrections sont apportées directement sur le fichier, en utilisant le mode révision.

Le professeur décide des droits d’accès qu’il souhaite attribuer aux ressources qu’il publie : l’accès peut être public (tout le monde accède aux ressources) ou privé (l’accès aux ressources est réservé aux seuls inscrits : un élève, des élèves, une classe, un professeur, …).

Cela permet aux élèves de terminer chez eux, pendant un temps déterminé certains travaux non achevés en classe. J’indique alors une date limite de remise des travaux et les modalités (avec ou sans fichier, avec ou sans commentaire, avec ou sans la possibilité de dépasser la date limite).

La correction des documents (ex : la conclusion rédigée pour l’étude, un exercice, …) peut se fait à partir de la version électronique publiée par l’élève. J’ajoute dans ce cas les annotations directement sur le document électronique publié par l’élève, ainsi que la note et ses remarques. Cela évite les multiples impressions et gaspillages de papier tout en offrant plus de réactivité et un meilleur suivi de l’élaboration de certains documents (ex : la conclusion rédigée de l’étude).

Figure 3 L’outil travaux : le dépôt des travaux se fait grâce au calendrier fixé.

Figure 4 les conditions de réalisation sont précisées

Figure 5 Dépôt d’un devoir par l’élève et la correction du professeur.

L’outil groupe a été utilisé pour le projet, afin de permettre la distribution des contextes aux seuls groupes concernés. L’utilisation du forum permet de faciliter les échanges au sein du groupe, notamment pour le travail effectué par les élèves en dehors des heures de cours. L’espace travaux permet de partager un espace de stockage ou les fichiers seront toujours accessibles aux seuls membres du groupe le professeur est désigné tuteur.

Figure 6 Chaque groupe dispose d’un espace indépendant dédié.

L’outil Exercice  : Les élèves sont invités à faire les exercices soit comme devoir maison ou bien en début de séance pour vérifier les acquis. Les scores réalisés sont récupérés et intégrés dans la moyenne de l’élève. Je règle les conditions de réalisation de l’exercice (elles sont modifiables à tout instant). Par exemple pour un exercice donné à faire en dehors du cours le temps maximum et le nombre d’essai sont fixés, les solutions ne seront pas affichées. En fin d’année tous les exercices sont disponibles simultanément afin de devenir un outil de révision.

Figure 7 Exemple de question

Figure 8 les conditions de réalisation d’un exercice sont modulables

Figure 9 les réponses attendues sont entre crochets Figure 10 les réponses sont pondérées

En arrière-plan, la plateforme fournit des statistiques. Par exemple elle permet de relever les scores réalisés par les élèves avec le temps passé sur le devoir, les résultats par question et les statistiques de chaque élève : c’est une source d’information appréciable qui permet d’affiner l’analyse des résultats. Il est possible également de vérifier si les ressources ont été consultées par les élèves (consulté ne veut pas dire lu….)

Figure 11 scores réalisés par l’ensemble des élèves de la classe pour un exercice Figure 12 Résultats réalisés par question
Figure 13 L’élève obtient la correction du devoir Figure 14 Statistiques disponible pour un élève

En tant que professeur principal de cette classe, j’ai également ajouté un cours intitulé « vie de classe », qui sert à avoir un espace pour informer les élèves sur les événements du lycée (élections des délégués de classe, assemblée génale de AS etc.), les dates des conseils de classe, les dates des devoirs, sur l’orientation, les journées portes ouvertes, la procédure d’amission post-bac… Des annonces peuvent être distribuées par mél à la classe ou à un groupe d’élèves.

Figure 15 Espace vie de classe

En terminale mercatique, j’enseigne le management. Le principe est le même mais moins développé : les élèves retrouvent les documents distribués, Ils ont la possibilité de consulter les liens intéressants pour compléter les notions. La plateforme est utilisée pour rendre certains devoirs maison et faire des exercices complémentaires et les scores sont également relevés.

En Première en économie droit, le principe est le même. Il s’agit essentiellement de donner aux élèves les liens intéressants pour compléter les notions vues en cours et de leur permettre de rendre des devoirs. Les statistiques me permettent de suivre l’usage des différents outils et l’implication personnelle de l’élève.

Liens

http://www.claroline.net Documentation claroline Installer_Claroline Vidéos sur l’utilisation de la plateforme Manuel du formateur

Bilan

Le bilan est plutôt positif.

Pour le professeur, c’est un support qui est intégré dans le cours et facile à prendre en main. La plateforme apporte une facilité de correction des copies en ligne (pas de défrichage de copies mal écrites). Les informations sont centralisées et rendues visibles ou invisibles à tout moment. C’est le professeur qui décide.

Pour les élèves, la plateforme est très bien acceptée, ils ont le sentiment d’être autonomes, d’avoir une marge de liberté plus importante. Il y a un aspect ludique non négligeable. La communication est facilitée : le professeur peut être sollicité sans le regard de la classe.

Une heure de TD a été suffisante pour les initier à l’utilisation et progressivement, les élèves ont pu intégrer l’usage de l’outil, car il est très intuitif. C’est là un de ses avantages majeurs.

Il faut toutefois veiller à ce que les élèves soient au cœur du dispositif. Il ne faut surtout pas utiliser l’outil pour l’outil. Il faut créer des incitations : l’agenda est utilisé pour indiquer les dates des devoirs, les dates importantes telles que le bac blanc, les inscriptions APB, … Les élèves n’hésitent pas à demander le dépôt d’un corrigé d’un exercice ou le diaporama qui a été utilisé en cours. Je souhaite que la plateforme soit un outil complémentaire au cours. Les ressources ne sont pas publiées systématiquement pour faire en sorte que la prise de note personnelle soit privilégiée.

L’usage de certains outils n’est pas encore très développé, comme le wiki [3] . Je souhaitais que les élèves mutualisent leurs recherches documentaires par la création d’un wiki par thème, mais l’usage est encore trop complexe : Du fait d’un manque de recul par rapport à l’épreuve pratique, les élèves ont bien souvent du mal à rechercher des informations et la maitrise de l’outil wiki n’est pas aisée. Le parcours pédagogique est un outil intéressant mais qui nécessite des ressources variées pour enrichir le passage. Une mutualisation d’une équipe de professeurs (pas nécessairement d’un même établissement) serait hautement profitable à plusieurs classes. L’expérience a été très enrichissante : les élèves ont bien intégré le principe et apprécient de pouvoir consulter à la maison ou au CDI leur environnement collaboratif de travail. En fin d’année je mets un questionnaire sur l’usage et l’intérêt que les utilisateurs ont tiré de leur pratique sur la plateforme.

Voici quelques réponses :

Pour quelles raisons utilisez-vous la plateforme ?

  • Pour récupérer des cours et pour faire des exercices sur la plateforme.
  • Une sécurité au niveau des documents : chez moi, le système d’exploitation de mon ordinateur change régulièrement, donc avec classe en ligne je suis sûr que mes fichiers de cours ne risquent pas de s’effacer.
  • Tester mes connaissances et s’entraîner pour le contrôle grâce aux tests.
  • Avoir des schémas qui récapitulent tout ce qu’on a dit en cours.
  • Déposer et récupérer les exercices de comptabilité et de management que le professeur nous donne, plus rapidement et de chez nous.
  • J’utilise cette plateforme essentiellement pour les cours de comptabilité et de management, pour y poster les travaux demandés. Sino,n je trouve cette plateforme très utilie, ça a été une aide bénéfique pour l’étude et le projet.
  • Pour réviser, récupérer des fichiers ou les échanger.
  • J’utilise cette plateforme car elle me permet de rendre mes travaux plus rapidement, que je peux récupérer des cours et des schémas pour les apprendre. De plus, la plateforme permet de m’informer sur certains services dans le lycée (photos portes ouvertes, photos course contre la faim).
  • Pour récupérer les documents qui sont à ma disposition, pour pouvoir faire des exercices.
  • J’utilise cette plateforme pour savoir la date des évènements importants comme les devoirs etc. Elle me sert aussi pour les cours.
  • Pour rendre des exercices ou obtenir des informations.
  • Je l’utilise pour me renseigner sur les cours.
  • Pour être informé des évènements, pour avoir un outil de partage et de dépôt des devoirs...
  • Accès direct à des choses vues en cours et qui nécessitent un approfondissement.
  • Partage de docs, déposer un travail
  • Parce qu’elle est à notre disposition et que ca serait dommage de ne pas l’utiliser.
  • Car elle est pratique et bien faite.
  • J’utilise la plateforme car le site est très bien fait et que l’on peut récupérer et déposer des travaux ainsi que récupérer des cours. De plus, nous pouvons réviser nos cours grâce à des QCM.
  • Pour travailler et connaitre l’agenda de la classe (date des DST)
  • Pour savoir les dates des dst, pour récupérer les corrigés ...
  • J’utilise la plateforme pour récupérer des cours et des documents mais aussi pour faire des exercices et également pour connaitre les dates des DST.
  • Pour certains cours, on est obligé de rendre nos devoirs dessus,
  • Pour rattraper un cours si on est absent.
  • Parce que j’en ai besoin lors de certains travaux
  • Pour partager les documents, récupérer des cours, rendre des exercices...
  • Cela permet d’écouter le cours et de retrouver les notes à prendre sur la plateforme
  • Travailler chez soi.
  • Avoir tous les documents à portée de main (tests, schémas, cours, liens..).
  • Avoir un agenda nous récapitulant les dates des contrôles.
  • Echanger des informations avec les autres. Déposer nos devoirs.
  • L’avantage est dans un premier temps d’avoir une sauvegarde et en plus de ça c’est très simple à manier.
  • Avantage « écologique », plus besoin d’imprimer pour avoir les documents les télécharger suffit pour les consulter.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation de la plateforme ?

  • Sauvegarder un document sur la plateforme au lycée et revenir le chercher à la maison
  • Les avantages sont qu’il y a une plus grande rapidité, on peut présenter des travaux plus propres grâce à l’outil informatique.
  • Quand quelqu’un est absent, il peut avoir son cours, se renseigner pour les devoirs ...
  • Les informations en cas d’absence de professeur
  • Les exercices de révisions. Les cours mis à la disposition des élèves
  • Accéder aux informations quand on veut où on veut.
  • Meilleur apprentissage du cours.
  • Rapidité, rappel en cas d’oubli
  • Rapide concret simple et efficace.
  • Travail de groupe
  • Pouvoir récupérer des documents, des synthèses, des corrigés. Pouvoir s’entrainer grâce aux QCM.
  • Permet de travailler à distance donc en même temps on n’est pas obligé de rendre les devoirs sur papier on les fait sur informatique donc ça nous permet en même temps d’utiliser les outils comme excel, word...
  • Cela est plus rapide.
  • Pouvoir récupérer un cours en cas d’absence.
  • Elle permet de partager des données plus facilement et à domicile comme en classe.

Voir la contribution n° 1 d’Olivier Mondet

Retourner à l’introduction

Notes

[1Une plate-forme de travail collaboratif est un espace de travail virtuel. C’est un site qui centralise tous les outils liés à la conduite d’un projet et les met à disposition des acteurs. L’objectif du travail collaboratif est de faciliter et optimiser la communication entre les individus dans le cadre du travail ou d’une tache non liée au travail, généralement en mesurant également leur impact sur le comportement des groupes.

[2Un cours dans le langage claroline signifie un espace web disposant d’outils préinstallés (par exemple agenda, exercices, travaux etc...)

[3Un wiki est un site web dont les pages sont modifiables tout ou partie par des visiteurs du site. Il permet ainsi l’écriture collaborative de documents.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)